top of page
Rechercher

L’approche Coaching de l’apprenant

Dernière mise à jour : 14 août 2023

C’est un sujet qui brûle de plus en plus les lèvres des enseignants (H/F) et formateurs (H/F) depuis quelques années déjà. D’ailleurs, Diane Sweeney, enseignante coach aux Etats-Unis en a fait son fer de lance, au point d’avoir écrit de nombreux ouvrages à ce sujet. Elle est, en partie, à l’origine de cette approche.

Mais en quoi cela consiste-t-il ?

Le coaching centré sur l'étudiant consiste à offrir des opportunités à un coach et à des enseignants de travailler en partenariat pour fixer des objectifs spécifiques à chaque apprenant(H/F) et éliminer toute conjecture ou hypothèse quant à la performance de celui-ci.

Le coaching centré sur l'étudiant est organisé par un ensemble de pratiques qui maintiennent l’attention fermement ancrée sur l'apprentissage de l'étudiant et non uniquement sur l’exécution de leur travail. C’est donc une approche systémique, bienveillante donnant la préséance aux ressources internes de chaque individu.

PRATIQUES DE BASE POUR UN COACHING CENTRÉ SUR L'APPRENANT

• Les sessions de coaching sont encadrées par des objectifs d'apprentissage spécifiques.

• Le coaching implique une analyse régulière du travail des étudiants.

• L'encadrement est guidé par des preuves de l'apprentissage des élèves.

• La collaboration peut inclure la co-planification et la co-prestation de l'instruction.

• Le coaching est continu et est réalisé en collaboration avec des enseignants ou formateurs.

• L'encadrement est dirigé par le chef d'établissement ou responsable de l’organisme de formation.

Le coaching centré sur l'élève s'écarte des modèles de coaching qui se concentrent exclusivement sur les actions entreprises par l'enseignant ou qui partent du principe que si nous améliorons l'enseignement, l'apprentissage des élèves s'améliorera également. Il y a une certaine logique dans ces approches, mais à force de réfléchir à la pédagogie, ce que devrait faire le formateur ou l’enseignant, on oublie de s’interroger sur ce que les élèves apprennent ou pas.

Selon Madeline Hunter (Professeure d’Histoire de l’art américaine et auteure) : « Dire que vous avez enseigné alors que les élèves n'ont pas appris, c'est dire que vous avez vendu alors que personne n'a acheté. Mais comment savoir que les élèves ont appris sans passer des heures à corriger des tests et des devoirs ? . . . Vérifiez la compréhension des élèves pendant que vous enseignez (pas à 22 heures du soir lorsque vous corrigez des devoirs) afin de ne pas avancer avec du matériel non appris qui peut s'accumuler comme une boule de neige et éventuellement plonger l'élève dans la confusion et le désespoir. »

Comme cela est suggéré par Madeline Hunter, si les objectifs sont de diplômer des apprenants et les préparer au monde professionnel, les formateurs ont besoin des connaissances, des compétences et de soutien pour combler l'écart toujours aussi persistant entre ce qui est enseigné et ce qui est appris. Il appartient donc aux coachs d’aider les enseignants à s'éloigner d’un enseignement traditionnel et d’enseigner aux élèves à se connecter profondément et à réagir à ce qu'ils apprennent. L'apprentissage est au centre du coaching centré sur l’apprenant.

Quels sont les outils utilisés dans cette approche de coaching ?

• PNL (Programmation Neurolinguistique

• Neuro-pédagogie

• Intelligence émotionnelle

• Gestion de stress

• Interventions inclusives.

Cette méthode est enseignée dans le parcours de formation « Formateur professionnel pour adultes ».



0 vue0 commentaire
bottom of page